UXDE dot Net Wordpress Themes

Article22 : Passer de pharmacien assistant à pharmacien titulaire

in Projet / No Comments

Dans l’article précédent «  L’avenir officinal » j’ai écrit que plus de 3000 pharmaciens assistants étaient à la recherche d’un emploi. Pour ces pharmaciens à la recherche d’un travail il existe plusieurs façons de réagir,  ils peuvent : être fatalistes et attendre que ça aille mieux, rechercher activement un poste en acceptant de revoir à la baisse leurs exigences personnelles ou ils peuvent aussi être audacieux, décider de devenir leur propre patron  et acheter leur propre officine. Beaucoup de pharmaciens que je côtoie sont dans cette dernière optique et me demandent conseil. C’est pourquoi je vais vous dire aujourd’hui LA grande différence qui existe entre pharmacien assistant et pharmacien titulaire.

Tout d’abord  attention aux stéréotypes qui courent, certains sont justifiés d’autres non :

-          Il faut avoir de l’argent pour acheter : VRAI et FAUX. Je dirais que c’est VRAI dans 90 % des cas. En effet, la banque demandera quasi systématiquement un apport. Vous leur montrez ainsi que vous êtes impliqué  dans l’affaire et par ailleurs vous abaisserez votre taux d’endettement ce qui permettra d’avoir un dossier plus solide.  FAUX car il existe des moyens d’éviter ce problème. On peut s’installer sans grand-chose soit en s’associant, soit en achetant des pharmacies peu onéreuses. J’ai vu récemment le cas d’un achat officine de 1 million de CA annuel pour 30% de ce dernier. C’est bien évidemment le premier cas qui est le plus fréquent.

-          Il faut beaucoup travailler : VRAI. Sans s’apitoyer sur notre sort, nous les titulaires travaillons vraiment  énormément et vous pouvez me croire quand je vous dis que les 35 heures hebdomadaires  vous les aurez finies dès mercredi ! Il n’y a pas de fumée sans feu pour réussir il faut être âpre à la tâche.

-          Pour moins travailler il suffit de s’associer avec un confrère qui travaillera avec soi : FAUX. Je peux vous dire par expérience que le seul avantage que vous aurez est qu’en cas de maladie ou départ en vacances vous pourrez compter sur une personne de confiance. C’est tout ! Vous avez bien sûr d’autres avantages mais en ce qui concerne le quota temps travaillé ça ne vous apportera rien.

-          S’installer maintenant est plus dur qu’il y a dix ans : VRAI. Nous sommes depuis des décennies les premiers concernés par les restrictions économiques de l’Assurance Maladie qui est notre principal client. Il est donc normal que ce soit plus difficile…

Après cet aparté, revenons à ce qui différencie REELLEMENT un  assistant d’un titulaire : la grande différence c’est qu’un assistant est SPECIALISE et  qu’un titulaire doit être GENERALISTE. Un assistant doit dans un temps défini (35 heures) réaliser les tâches liées à sa profession c’est-à-dire essentiellement assurer la dispensation d’ordonnances, surveiller les délivrances des préparateurs, conseiller les clients. S’il a quelques responsabilités supplémentaires, il pourra tout au plus s’occuper de commander les produits à un ou plusieurs fournisseurs ou gérer les tiers payant (rejet et vérification des paiements liés aux ordonnances par la Sécurité Sociale ou les mutuelles). On peut dire sans se tromper qu’un assistant est un SPECIALISTE car il est assigné à des tâches précises et que son domaine de connaissance est lié à un domaine précis : l’art de la pharmacie.

Pour un titulaire, c’est différent. En plus il doit gérer aussi:

-          Gérer l’organisation de l’emploi du temps

-          Vérifier que le travail de chacun est fait (voir Manager son équipe)

-          Régler les problèmes de paie

-          Gérer l’administratif (vérification des encaissements, rejets, facturation laboratoire, gérer les dus clients, …)

-          S’occuper des achats et de politique de prix de l’officine

-          Organiser le merchandising et toujours améliorer l’image de l’officine

-          Gérer la relation avec les patients

Cette liste est non exhaustive et a seulement pour but de faire comprendre qu’en tant que titulaire vous serez amené à faire bon nombres de tâches qu’on ne vous aura pas enseignées ou du moins pas suffisamment à l’université. De plus, n’oubliez pas que derrière vous il n’y aura personne pour vérifier que le travail est fait puisque celui ou celle qui doit faire ça c’est vous ! Vous serez donc contraint de faire toutes les choses liées à un commerce  comme faire le ménage, … Vous n’aurez plus le luxe de vous cantonner à ce que vous voudrez bien faire, vous serez OBLIGE porter votre attention sur tout ce qui sera lié à votre officine.

 

Article rédigé par Sunvirak CHHIT, membre de Pharmacie et Santé

 

Réagissez ici