UXDE dot Net Wordpress Themes

Savoir enseigner

in Management / No Comments

Pour être un bon manager, il faut savoir transmettre son savoir. Sinon vous passerez votre temps à tout faire et votre équipe passera le sien à vous regarder… Pour y parvenir, je considère qu’il y a deux étapes qui sont :

-          Le Savoir-faire : C’est-à-dire que vous devez avoir la connaissance, le savoir dans un domaine précis

-          Le Savoir-faire faire : C’est-à-dire que vous savez le transmettre

Savoir-faire : Le plus important est de se comprendre soi-même avant de faire comprendre aux autres. Je vous conseille donc de travailler votre discours avant de vous lancer dans l’enseignement d’une tâche. Pour se faire voilà un exercice simple : essayez de vous expliquer à vous-même la tâche à apprendre. C’est un très bon exercice car si vous n’arrivez pas  à vous l’expliquer alors comment le pourrez-vous à autrui ? Je vais même aller plus loin : si vous n’arrivez pas à mettre des mots sur ce qu’il faut faire alors c’est QUE VOUS NE SAVEZ PAS ! J’en viens donc à  mon deuxième point, savoir  être humble. Trop souvent, on a tendance  à se surévaluer, à croire que l’on sait tout faire sachez que c’est malheureusement faux… C’est toujours plus facile de se mentir à soi-même que de s’avouer la vérité. Dans ce cas, vous vous desservez vous-même et vous vous décrédibilisez auprès de votre équipe car quand elle aura le savoir, elle comprendra vos limites… C’est pourquoi il est très important de toujours mettre ses connaissances à jour : pour être un bon professeur, il faut être un bon élève !

Savoir-faire faire : Pour pouvoir réussir à transmettre votre savoir il faut respecter la règle des 3 E qui sont Expérience, Enseignement, Exercice.

-          Expérience : C’est le vécu de la personne que vous avez en face. Si elle est novice, il ne faudra pas la traiter de la même manière qu’un vieux baroudeur. C’est sur leurs expériences et acquis que vous devez créer votre discours

 

-          Enseignement : C’est le discours à proprement parlé. Il faut être intelligible et claire (d’où l’importance de savoir faire…). Il faut aussi joindre l’acte à la parole, on apprend  le plus souvent par mimétisme. Un dernier point : si vous avez êtes compris par votre interlocuteur alors il ne restera plus qu’à REPETER, REPETER, REPETER ! C’est ce qu’il y a de plus fastidieux à faire mais ça a aussi  ses avantages pour vous : à force de dire toujours la même chose, ça va vous mettre les choses plus au claire, vous serez également en apprentissage pendant que vus enseignerez.

 

-          Exercice : Ce n’est que par la pratique que l’on valide un enseignement. La théorie sans pratique ne vaut rien et s’oublie  très très rapidement. C’est pourquoi il faudra montrer mais aussi laisser faire. Attention quand j’écris « laisser faire » ça ne veut pas dire ne pas surveiller. En tant qu’instructeur, il est primordial de corriger rapidement les erreurs commises. Pour que les travaux pratiques soient efficaces, je vous conseille donc de :

-           rester à côté de la personne qui vous demandera de l’aide si besoin

-          La laisser faire sinon et de faire un debrief en fin d’exercice pour lui montrer les points à améliorer

 

Article rédigé par Sunvirak CHHIT, membre de Pharmacie et Santé

 

Réagissez ici